Les différents produits de contraste

Les différents produits de contraste

Il existe plusieurs catégories de produits de contraste spécifique au type d’imagerie utilisé :

 

  • les produits de contraste iodés pour les examens radiologiques (utilisant des rayons X : radiographie, scanner). Et  les produits de contraste barytés utilisés pour les examens radiologiques du système digestif : leur administration par voie haute ou voie basse, permet au radiologue de suivre leur passage à travers le tube digestif en scopie avec réalisation de clichés sur les zones à examiner.

 

  • Les produits de contraste gadolinés (à base de Gadolinium) pour les examens d’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM).

Précautions particulières liées aux produits de contraste: chez les femmes enceintes

Des précautions particulières sont à prendre avant l’administration de produits de contraste :

Par exemple:

Chez les femmes enceintes :

La réalisation d’examens radiologiques n’étant pas recommandée  chez la femme enceinte, il est impératif de signaler au médecin votre grossesse, ou tout retard de règles, avant de faire pratiquer votre examen.

L’injection d’un produit de contraste étant à éviter chez la femme enceinte, voir contre-indiquée dans certains cas, seul le radiologue peut décider du type d’examen et de l’injection ou non de produit de contraste après analyse du rapport bénéfice/risque.

Dans le cas où un produit de contraste iodé aurait été administré à une femme enceinte pour une urgence absolue, il conviendra d’avertir le pédiatre après la naissance de l’enfant pour un suivi de sa fonction thyroïdienne.

L’injection d’un produit de contraste étant à éviter chez la femme enceinte, voir contre-indiquée dans certains cas, seul le radiologue peut décider du type d’examen et de l’injection ou non de produit de contraste après analyse du rapport bénéfice/risque

Précautions particulières liées aux produits de contraste: en cas d’allaitement :

Votre médecin vous indiquera s’il faut interrompre l’allaitement ou non en fonction du produit de contraste qui vous sera administré lors de l’examen.

Pour certains produits de contraste il vous sera demandé d’interrompre l’allaitement pendant quelques heures ou même plusieurs jours, après l’administration.

D’autres contre-indications et précautions d’emploi existent. Vous pouvez consulter les notices des différents produits de contraste pour plus d’informations.